Rechercher

Les solutions de live streaming et leurs usages 1/3

Le studio TV mobile qui tient dans la poche et ses usages, on en parle ensemble dans cet article. Quelles bonnes pratiques pour les streamers ? Comment les utiliser en matière de communication externe ? Quelles opportunités pour la communication interne aussi ? 

Cet article est le premier d’une série de 3 articles sur le sujet, et s’intéresse à définir le sujet et les enjeux de ce domaine.

C’est quoi le live streaming vidéo ?

Le live streaming c’est la diffusion en direct d’un contenu audio et/ou vidéo. On joue sans filet ou presque, pas de montage, les aléas du direct, mais aussi et surtout la participation du public pour interagir.

On peut tout faire et inventer, des tables rondes, des évènements, des reportages au cœur de l’action, des cours de yoga, des ventes de tupperware, des concerts, des monologues, des quizz, des podcasts live, du théâtre, …

On peut live streamer seul face à sa ou ses caméras, voir sans caméra, ou réunir des invités. Les nombreuses solutions actuelles permettent d’aller plus loin que le standard proposé par les grandes plates-formes et l’on se retrouve vite dans la peau d’un réalisateur radio/télé le temps d’une diffusion, en jouant avec les caméras, les partages d’écran, … Mais aussi en enrichissant son contenu de bandeaux d’information, de visuels, de jingles, de transitions.

Personnellement je trouve cela très ludique. Cela permet de mélanger différentes compétences et qualités, du matériel, du logiciel, de la créativité, de l’aisance oratoire, du coaching d’intervenants, …

L’engagement de l’audience lors d’un direct n’a rien à voir avec celui d’une vidéo en replay. L’audience est beaucoup plus captive, on attend d’être cité par le maître de cérémonie, on attend la surprise, l’imprévu! Bref on suscite ce fameux FOMO, la peur de passer à côté de quelque chose. Et à chaque fois j’apprécie d’observer une audience qui reste présente du début à la fin, quand bien même le replay est ensuite proposé. Les statistiques de temps moyen de visionnage m’en apportent la preuve après chaque exercice.

En gentil organisateur, on prend aussi plaisir à interagir avec son plateau d’invités et son audience, même si cette audience est réduite à son clavier pour interagir et pousser des commentaires, des likes, des cœurs,  … 

Faire un livestream ne nécessite de base que peu de matériel, on peut livestreamer depuis son téléphone et nombreux sont les évènements récents qui sont livestreamés par des journalistes ou des amateurs en direct sur les platesformes.

Et il y a quelque chose qui n’existe pas avec une vidéo montée, c’est le petit stress du début du direct, de l’instant 0 ou on lance le direct.

Les enjeux du LiveStreaming ?

Les enjeux sont très nombreux. En voici quelques uns rassemblés dans ce billet. Faire du livestream c’est développer sa visibilité, renforcer son côté humain, développer l’engagement, créer de l’interactivité avec son audience, voire de l’intimité liée au direct. C’est aussi créer de nouveaux formats, innover. Le tout en restant mobile, léger, sans besoin d’un car régie pour diffuser. 

C’est aussi proposer du contenu vidéo de qualité sans passer des heures en montage pour enlever les imperfections, on fait au mieux, et au pire on supprime le replay, ça m’est déjà arrivé.

C’est aussi un moyen de communication efficace et rentable pour les marques et les artistes à contrario de campagnes de publicité. Et ils n’ont pas attendu le live de ce matin pour y être présentes. Envers du décor pour les chaînes TV, concerts intimistes pendant le confinement, concerts expérientiels payants, démonstrations de produits (FNAC/Darty,  Leroy Merlin, marques du luxe, de la mode…). 

Le direct peut être suivi d’un replay ou être proposé de manière unique pour l’audience du moment, en mode cosy web, ce qui se dit ici restera entre nous.

Les grosses productions partagent des moyens de réalisation plus professionnels, voire des régies télé complètes, mais se retrouvent au final à streamer sur les mêmes canaux que ceux qui nous sont offerts en standard.  Elles inventent de nouveaux formats, mais avec des outils marketings digitaux indisponibles encore avec la télé classique – encore que, notamment pour cibler son audience, la fidéliser, l’engager.

Et il suffit de se balader sur son réseau social préféré pour constater que le LiveStream est aussi de plus en plus prisé par les influenceurs. On propose des exclusivités à son audience, des moments privilégiés en intimité avec l’artiste ou la marque. Les majors relaient les concerts live de leurs artistes. On teste tout en direct, on fait du placement de marque, des livestreams sponsorisés pour accompagner des lancements produits. On parle de Livestream Shopping. Le métier de camelot – qui n’a rien de péjoratif – peut à nouveau se réinventer, après avoir envahi les plateaux de télé achat. 

Les données économiques que l’on trouve proviennent de Chine. Selon l’usine digitale, le livestreaming e-commerce représenterait plus de 11% de toutes les ventes e-commerce réalisées en Chine en 2020, selon le cabinet d’études chinois iResearch, soit 170 milliards de dollars. Ces livestreams rassemblent 524 millions d’utilisateurs en Chine. L’influence livestream la plus célèbre, prénommée Viya, rassemble plus de 17 millions de personnes et est maintenant à la tête d’une entreprise de 100 personnes.

Le potentiel de marché est donc énorme et l’adoption de ces formats a été grandement accélérée par le confinement. N’avez vous pas regardé, poussé par les algorithmes de Facebook, un live de son artiste préféré pendant le confinement ? N’avez vous pas tenté un cours de Yoga ou de cuisine à distance ? Mais cela reste encore un nouveau média à explorer, des formats à créer, des interactions à trouver.

A suivre ici avec l’article 2

Source : https://www.usine-digitale.fr/article/e-commerce-la-vague-du-live-streaming-seduit-les-marques-francaises.N1026609


logo Discord

Envie de converser en mode Cozy Web avec toute la rédac’room et la formidable communauté bienveillante de plus de 600 personnes qui ont rejoint #BonjourPPC Le Digital pour tous ?
On vous accueille ici avec grand plaisir.



vignette podcast bonjourPPC

Tu cours après le temps ?
Si ça te dit de te joindre à nous et recevoir la newsletter hebdo te permettant d’apprendre plein de choses et de ne pas rater le train du digital, il te suffit de t’inscrire ici

Proposé par
Lionel Chenet

J’ai à cœur d’accompagner la transformation des entreprises à l’écoute des utilisateurs finaux, de partager ma passion du digital en démocratisant les aspects technologiques. Je suis en veille permanente des nouvelles tendances digitales, pour mieux répondre aux défis de mes partenaires.

Joyeux Chief #Workplace Officer @workplacefromFB - Heureux Papa
Comité édito #deLaRoom #BonjourPPC

Joindre la discussion

2 commentaires

A lire dans cette thématique

illustration des lettres LSF effectué par main de robot style Terminator

La LSF et le digital

La LSF est la langue des signes française. Une langue à part entière reconnue en France en 2005. La LSF et le digital, c'est tout...

La Playlist du DJ

La newsletter