Le ghosting, les non-réponses digitales

Qui n’a jamais connu cette situation ? Le phénomène est d’ailleurs mondial, comme le démontre un sondage commanditée par Malene Rydal pour son ouvrage « Je te réponds… Moi non plus » édité chez Flammarion. Ainsi c’est 60% des sondés qui se disent affectés émotionnellement de manière négative lorsqu’ils ne reçoivent pas de réponse à un message personnel envoyé à quelqu’un qu’ils connaissent. L’étude révèle aussi que les sentiments sont très forts, une majorité se dit « blessée », « humiliée », « peu considéré », mais les mêmes interrogés sur leurs propres non réponses pointent des « raisons bénignes »

Lire la suite