Rechercher

Les applications dédiées aux violences faites aux femmes

Les femmes victimes de violences se retrouvent isolées et parfois, par manque d’aides extérieures, se retrouvent dans des situations dramatiques.

De nombreuses Startups ont réfléchi à ce sujet majeur et ont créé des applis pour aider les femmes qui se trouvent dans de telles situations.

Officiellement les violences faites aux femmes, c’est quoi ?

Dans son article premier, l’ONU (Organisation des Nations Unies), à travers le Haut Commissariat des Droits de l’Homme définit les termes « violence à l’égard des femmes », comme tout acte de violence dirigé contre le sexe féminin, et causant ou pouvant causer aux femmes un préjudice ou des souffrances physiques, sexuelles, ou psychologiques. Cette définition comprend aussi la menace de tels actes, la contrainte, ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée.

Les enjeux

La parole se libère et, avec elle, la prise de conscience sur ce sujet important s’est également développée. Bonne nouvelle, tu me trouves pas ?

Ces dernières années, des actions fortes ont été faites notamment à travers #MeeToo ou bien #JesuisVictime. Tout le monde se souvient aussi d’Adèle Haenel qui quitte la cérémonie des Césars après la victoire de Roman Polanski.

La sensibilisation de tous est très importante et prend tout son sens dans un contexte où chacun d’entre nous peut se sentir concerné.

Les violences peuvent prendre des formes très diverses :

  • violences domestiques (coups, violences psychologiques, viol conjugal, féminicide) ;
  • harcèlement ou agression sexuelle (viol, avances sexuelles non désirées, harcèlement dans la rue, cyber-harcèlement) ;
  • mariage précoce et forcé ;
  • mutilation génitale féminine ;
  • trafic d’êtres humains (esclavage, exploitation sexuelle).

On passe aux applications qui s’attaquent au sujet pour aider les femmes ?

Tout d’abord on peut remarquer que la technologie s’est beaucoup développée dans le domaine. Des applications ont vu le jour, le plus souvent elles permettent de tracer les hommes violents. Certaines, telles que HeHop sont d’ailleurs recevables comme preuve dans un tribunal.

L’application APP-ELLES, est la première application française solidaire des femmes victimes de violence. Elle a été présentée au CES en 2019

Ensuite, on observe beaucoup d’autres innovations technologiques qui ont vu le jour pour aider les victimes.

On peut parler entre autres du “téléphone grave danger”, fourni par la justice pour les femmes en grand danger. Tu trouveras ci-après un lien si tu souhaites en savoir plus.

On peut aussi citer ce dispositif de géolocalisation des agresseurs utilisé par la justice en Espagne, et utilisé dans le Loiret pour la première fois en février 2020. Il permet de prévenir les victimes que leur agresseur est en approche. Martine Protais, pour France Bleue Orléans, explique que depuis 2008, année où l’Espagne a commencé à utiliser ces boîtiers, aucun homicide n’a été commis par l’un des porteurs de ce bracelet dans le pays. Comment ça marche ? Comme le fait le bracelet électronique dont nous avons tous entendu parlé pour les condamnés. Ici, l’homme est équipé d’un bracelet et la femme d’un boitier. Le bracelet, porté à la cheville de l’homme, permet de le localiser afin de contrôler l’application des mesures d’éloignement. Tu trouveras ci-après un lien si tu souhaites en savoir plus.

Pour aller plus loin

France Culture a fait un très bon podcast sur le sujet des applis dédiées aux violence faites aux femmes. Fiona Moghaddam y parle de leur utilisation, mais surtout elle y parle d’autres applications payantes, dont nous avons choisie de ne pas te parler justement parce qu’elles sont payantes. La réflexion sur leur monétisation est d’ailleurs développée dans ce podcast. En effet, les créateurs de ces applications ne sont pas altruistes, tu t’en doutes, et le font pour le business. Business is business…

Un peu de matière à réflexion ? Les applis à elles seules ne suffisent pas., tu t’en doutes. Les personnes victimes de violences ont besoin d’accompagnement et souvent d’une aide humaine.

Bonne nouvelle, de nombreuses associations œuvrent au quotidien pour venir en aide aux victimes. Nous ne pouvions pas parler de ce sujet sans leur rendre hommage. Tu trouveras ci-dessous les noms de quelques associations avec leur lien.

Tu auras ainsi les coordonnées de ces associations, si un jour tu dois aider une victime qui sollicite ton aide ou que tu veux t’investir au côté de ces associations, il suffit de les contacter.

Il s’agit entre autres,du Collectif Nous Toutes,ou de la maison des Femmes, ou le point noir.

Et naturellement les numéro de téléphone le 39.19, le 17 ou le 114

Tu trouveras tous les liens dans la partie “Un peu de Lecture”…

N’hésite pas en cas de besoins ! C’est important 

Un peu de lecture 

https://www.franceculture.fr/emissions/le-reportage-de-la-redaction/les-applications-contre-les-violences-faites-aux-femmes-nouveau-business

Collectif Nous toutes https://www.noustoutes.org/

Application App-Elles https://www.app-elles.fr/

Le point Noir https://www.lepointnoir.com/

Le bracelet anti-rapprochement http://www.justice.gouv.fr/le-ministere-de-la-justice-10017/le-bracelet-anti-rapprochement-33522.html

Dispositif Téléphone Grave Danger    http://www.justice.gouv.fr/le-ministere-de-la-justice-10017/le-telephone-grave-danger-un-dispositif-en-plein-essor-33525.html

Hehop https://hehop.org/

La Maison des Femmes https://www.lamaisondesfemmes.fr/

Le 17 ou le 114 si c’est par SMS

Le 39.19 pour une écoute et/ou une orientation

Photo by Noah Buscher for https://unsplash.com/


logo Discord

Envie de converser en mode Cozy Web avec toute la rédac’room et la formidable communauté bienveillante de plus de 600 personnes qui ont rejoint #BonjourPPC Le Digital pour tous ?
On vous accueille ici avec grand plaisir.



vignette podcast bonjourPPC

Tu cours après le temps ?
Si ça te dit de te joindre à nous et recevoir la newsletter hebdo te permettant d’apprendre plein de choses et de ne pas rater le train du digital, il te suffit de t’inscrire ici

Proposé par
Ingrid Buchard

Laisser un commentaire

A lire dans cette thématique

illustration des lettres LSF effectué par main de robot style Terminator

La LSF et le digital

La LSF est la langue des signes française. Une langue à part entière reconnue en France en 2005. La LSF et le digital, c'est tout...

La Playlist du DJ

C’est à lire

La newsletter