Rechercher

Les applications en Beta

Beta n’est pas seulement une lettre de l’alphabet grec. C’est aussi – et surtout désormais – une codification liée au développement informatique de logiciels, qui s’est popularisé au grand public il y a une quinzaine d’années avec les services web. Mais pour les développeurs, c’est bien plus ancien… Explication de texte.

Mais c’est quoi une version Beta ?

Une version Beta vient après une version… Alpha. La version Alpha d’un logiciel ou d’un site web permet de tester un projet non finalisé afin de détecter très rapidement les « bugs » majeurs, et elle est généralement testée en interne. La Beta est une version presque terminée, qui va être confiée pour test à un groupe restreint de personnes externes à l’équipe de conception.

Et à quoi ça sert ?

Ces utilisateurs vont être chargés de traquer tous les bugs, problèmes et incohérences au sein du logiciel ou du site web. En général, il n’y a pas une mais des Betas : elles se succèdent au fil des corrections apportées aux problèmes découverts par les beta testeurs. Bien souvent, des corrections apportent de nouveaux problèmes (on parle de « régression »), qui vont être résolus dans une nouvelle Beta. Jusqu’à ce que tout soit stable et sans erreur majeure : on parlera alors de Release, autrement dit de produit final prêt à être commercialisé.

Pour quels usages ?

A noter que la Beta est devenue un mode de fonctionnement lié au développement agile : si avant on testait des produits en Beta dans un cercle fermé avant la Release, des sociétés comme Google ont officialisé la Beta comme un mode de fonctionnement normal. Autrement dit, on sort un produit assez stable mais comportant encore des erreurs en mentionnant que c’est une Beta (on accole ce terme au nom du produit ou service), et on compte sur les retours massifs des utilisateurs pour faire les améliorations nécessaires au fil de l’eau, et y compris suggérer de nouvelles fonctionnalités.

Autre société qui a « succombé » aux charmes de la Beta publique et largement diffusée : Apple, qui propose à quiconque d’installer la dernière version d’un de leurs systèmes d’exploitation pour le tester.

Pour aller plus loin

Dans tous les cas, attention à une chose : une Beta est une version qui peut être stable mais qui comporte des erreurs. Donc si tu n’es pas prêt à cela et que tu désires quelque chose qui marche sans soucis, attends la sortie d’une version aboutie.

De nombreuses sociétés proposent de tester leurs Betas. Il te suffit de taper « participer à un beta test » dans Google pour t’en convaincre ! Tu pourras aussi rejoindre des communautés de testeurs, comme le Lab d’Orange.

Quelques liens pour devenir beta testeur :

https://lelab.orange.fr

https://support.google.com/googleplay/answer/7003180?hl=fr

https://beta.apple.com/sp/fr/betaprogram/

Illustration : pxfuel

Envie de converser en mode Cozy Web avec toute la rédac’room et la formidable communauté bienveillante de plus de 400 personnes qui ont rejoint #BonjourPPC Le Digital pour tous ? On vous accueille ici avec grand plaisir.

Tu cours après le temps ? Si ça te dit de te joindre à nous et recevoir la newsletter hebdo te permettant d’apprendre plein de choses et de ne pas rater le train du digital, il te suffit de t’inscrire ici 👈🏻
Proposé par
damiendouani

Eclaireur et Raconteur :
Cultures Numériques, Innovations et Nouveaux Médias.

Trouvable sur les Réseaux, à la Télé, en Podcast et à la Radio.

Laisser un commentaire

A lire dans cette thématique

Twins

Digital Me, ton clone numérique

Nos trajets, nos comportements, nos likes, nos commentaires, nos photos sont stockés sur internet et les réseaux sociaux. Nos données de...

écran vert à la Matrix

La dérive des algorithmes

Parler des algorithmes revient à évoquer la préhistoire de l’informatique car tout part de là finalement. Les algorithmes, c’est quoi...

La Playlist du DJ

C’est à lire

%d blogueurs aiment cette page :