Rechercher

Innovation Jugaad, innovation frugale

Quand on parle d’innovation, on imagine souvent qu’il faut investir des millions de dollars dans la mise en place d’une structure de R&D, une structure de Recherches et développements. 

Il est vrai que l’innovation nécessite souvent du temps homme, c’est de l’argent, et du temps pour tester, améliorer et parfois… se planter. C’est aussi de l’argent. Bien sûr, lorsque l’on trouve une pépite, ces investissements sont largement rentabilisés. Mais comment font ceux qui n’ont pas les moyens financiers pour innover ? Comment font ceux qui n’ont pas d’argent, pas de moyens humains pour imaginer, créer et mettre en place des solutions innovantes qui rencontrent leur marché ?

La solution réside la plupart du temps dans l’innovation frugale, celle que l’on appelle aussi l’innovation Jugaad. Quand on a pas d’argent, on a le droit d’avoir des idées. 

L’Innovation Jugaad ? Mais de quoi s’agit-il ?

Selon Wikipédia, L’innovation frugale est une démarche consistant à répondre à un besoin de la manière la plus simple et efficace possible en utilisant un minimum de moyens. Elle est souvent résumée par le fait de fournir des solutions de qualité à bas coût ou d’innover mieux avec moins.

Quels sont les enjeux ?

De mon point de vue, je vois quatre enjeux. Le premier enjeu est plutôt d’ordre productiviste : Comment faire plus avec moins ? C’est certes paradoxal, mais cela va normalement te pousser à simplifier, à faire moins compliqué. Cela va t’amener à chercher à résoudre le problème sans excès de perfection. Un conseil au passage : En matière d’innovation comme dans beaucoup d’autres domaines, le mieux est l’ennemi du bien !

Le second enjeu est lié à la vitesse. L’innovation Jugaad permet d’innover plus vite car avec peu de moyens, il y a peu de process, peu de choses qui vont freiner la conception initiale. 

Le troisième enjeu est quant à lui plus inclusif. Si l’on a l’opportunité d’innover avec peu de moyens, alors le nombre de celles et ceux qui peuvent innover est potentiellement plus important. Il ne resterait alors qu’à donner envie à tous d’innover avec les moyens du bord. Un chouette challenge, non ?

Le quatrième  enjeu ? C’est mon préféré. Et si on pouvait innover encore mieux en enlevant l’argent de l’équation initiale de l’innovation ? Et si avoir de l’argent, du budget, de la ressource était en fait un frein à la créativité pure, à la débrouillardise qui aide à innover, qui aide à trouver les solutions les plus simples. Et si le manque d’argent, le manque de moyen était finalement une force pour aider l’acte de création, pour laisser jaillir cette étincelle qui permet de faire émerger l’idée qui peut tout changer ? Et si le fait d’enlever l’argent de l’équation te permettait d’aller chercher de la force dans tes émotions, dans tes envies, dans ton intuition ?

Bonne nouvelle aussi, car si tu innoves avec trois fois rien, ton ROI, le fameux Return On Investment, le retour sur investissement sera beaucoup plus rapide (cqfd).

Quels cas d’usages ?

Les cas d’usages se comptent par milliers, forcément. Certains sont connus et d’autres moins… et tu as d’ailleurs probablement trouvé des solutions innovantes avec très peu de moyens. Non ? Replonge dans ton enfance et je suis sûr que certains souvenirs vont remonter à la surface te rappelant les moments où tu as innové avec trois fois rien. Ca y est cela te revient ?

Le temps de te rafraichir la mémoire, voici quelques exemples lus dans cet article du Huffington Post citant « un réfrigérateur en Inde conçu entièrement en argile qui ne consomme pas d’électricité, un panneau publicitaire au Pérou qui convertit l’humidité en eau potable, ou une couveuse pour bébés prématurés vendu en Chine et en Afrique qui ne coute que 1 pour cent des incubateurs traditionnels vendus en Occident. ». Bien sûr il existe aussi l’exemple connu de M-Pesa (M pour mobile et pesa, argent en swahili, ce système de transfert d’argent par téléphone mobile utilisé par plus de 30 millions de personnes dans le monde. Et la Dacia Logan, tu savais que c’était la résultante d’une innovation frugale s’appuyant sur le réutilisation de pièces automobiles dont la conception était déjà largement amortie ? Autre innovation frugale aussi, celle de cette entreprise qui propose de décentraliser les data centers pour chauffer les bâtiments. Pas mal, non ? Oui c’est fabuleux. Vive l’innovation Jugaad, vive l’innovation frugale !

Et pour aller plus loin ?

Alors d’accord, tu vas me demander comment s’y prendre quand on a pas d’argent. Je n’ai pas la martingale, mais une piste ou deux. Et si tu essayais déjà de revisiter la façon dont tu fais les choses en changeant tes outils ? Et si tu posais tes outils actuels pour essayer de le faire avec tous les outils gratuits qui sont aujourd’hui à ta disposition ? Tu as la chance d’avoir un smartphone ? Tu as dans la poche une puissance de calcul phénoménale avec ce couteau suisse qui ne te quitte jamais. Et si tu t’en servais pour de vrai mais d’une autre façon ? Avec un smartphone, tu peux donc tout faire, il y a toujours une app pour ça. Il faut juste que tu essaies de t’en servir différemment. Et si tu essayais de revisiter tes outils professionnels en utilisant de manière différente tes outils ou applications préférées : YouTube, Twitter, Trello, Messenger, Instagram, Snapchat ? Et puis finalement, l’innovation ça démarre déjà avec sa tête, en gardant son regard d’enfant et ça, ça n’a pas de prix.

Enjoy !

Liens vers quelques références ou articles à lire : 

Innovation frugale selon wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Innovation_frugale
« Jugaad »: une méthode surprenante pour booster l’innovation https://www.huffingtonpost.fr/navi-radjou/innovation-jugaad_b_5197010.html
« L’Innovation jugaad. Redevenons ingénieux! » https://www.lemonde.fr/economie/article/2013/04/15/l-innovation-jugaad-redevenons-ingenieux-editions-diateino_3159891_3234.html 
L’innovation Jugaad ou comment insuffler de la débrouillardise dans nos entreprises https://www.maddyness.com/2016/01/22/innovation-jugaad/ 


Les réactions suite au tweet d’avant émission https://twitter.com/PPC/status/1275308277543440384

Illustration Philippe-Élie Kassabi

PPC

@PPC

Digital Evangelist, explorateur numérique né à l’ère du web 2.0, des blogs et YouTube, je suis spécialiste du live, anchorman de conférences, interviewer et podcasteur.

Entouré de cette merveilleuse Rédac’room, j’ai la joie d’animer en direct à 7h35 du mat sur Twitter #BonjourPPC, le podcast du Digital pour tous disponible ici sur Apple, Google, Spotify et Deezer.

Tu cours après le temps ? Si ça te dit de te joindre à nous et recevoir la newsletter hebdo te permettant d’apprendre plein de choses et de ne pas rater le train du digital, il te suffit de t’inscrire ici 👇🏻👇🏻

Proposé par
PPC

Digital Evangelist, explorateur numérique né à l’ère du web 2.0, des blogs et YouTube, je suis spécialiste du live, anchorman de conférences, interviewer et podcasteur.

Entouré de cette merveilleuse Rédac'room, j'ai la joie d'animer en direct à 7h30 du mat sur Twitter #BonjourPPC, le podcast "Le digital pour tous" disponible sur Apple, Google, Spotify et Deezer.

Laisser un commentaire

2 commentaires

A lire dans cette thématique

multi écrans de roblox

Le metaverse

Le 1er octobre dernier, The Economist publiait un article titré « The metaverse is coming« . Ça interpelle, non ? Le metaverse, c’est...

La cancel culture

La “cancel culture”, ce phénomène qui vise à effacer, à “annuler” une personne ou un groupe de personnes qui ne pensent pas la même chose...

La Playlist du DJ

C’est à lire

La newsletter

%d blogueurs aiment cette page :