Rechercher

Le télétravail et la double activité de soutien productif

Nous sommes le 16 mars 2020, le Président de la République Française, Emmanuel Macron, décrète le confinement total de la population Française à partir du 17 mars Midi pour stopper l’évolution du COVID 19.

La France s’arrête … mais pas pour tout le monde

Le monde des soignants, médecins, anesthésistes, personnels hospitaliers est en surcharge. Les activités non nécessaires sont stoppées. Néanmoins, Il substitue des emplois qui peuvent continuer en Télétravail et plus que cela les salariés ressources en bonne santé vont maintenant se battrent sur 2 fronts.

Nous sommes le lundi 13 avril 2020, exception de 2 minutes de décalage de l’allocution du président de la République : Le 11 mai 2020 est lâché pour un « début de déconfinement » mais si et seulement si les règles de confinement sont respectées.

Ca continue

Charge de travail, solitude, situation de délaissement. Les sociétés et entreprises, les traditions, les religions, les événements sportifs, les rencontres et salons en résumé les comportements sociétaux ont dû se réécrire et s’adapter aux circonstances.

Revenons sur les activités professionnelles qui, de part leur configuration et périmètre, permettent de continuer à travailler à distance.

Le télétravail !! Définition de Wikipedia :

Le télétravail est une activité professionnelle effectuée en tout ou partie à distance du lieu où le résultat du travail est attendu. Il s’oppose au travail sur site, à savoir le travail effectué dans les locaux de son employeur. Le télétravail peut s’effectuer depuis le domicile, un télécentre, un bureau satellite ou de manière nomade (lieux de travail différents selon l’activité à réaliser), dans le cadre du travail salarié, mais aussi depuis des espaces de travail partagés (coworking), dans le cadre du télétravail indépendant. Son développement a été permis par les technologies de l’information (Internet, téléphonie mobile, fax, etc.), les TIC (technologies de l’information et de la communication) notamment – dans certains métiers – l’ADSL 2 puis le « haut-débit » permis par la fibre optique.

Si le «télétravail nomade » a été encouragé par la mondialisation économique, ce luxe n’est pas offert à toutes les activités… et les entreprises incontournables de télécom, d’assurance, d’énergie, de banque peuvent et doivent continuer.

Mais avec la triste réalité de salariés mis au chômage technique partiel, car en arrêt maladie car atteint par ce maudit virus, la masse de travail continue de s’accumuler, les centres d’appels sont débordés, les interventions techniques sont ininterrompues et les soutiens techniques et commerciaux abondent de toutes part.

Ill ne reste plus alors qu’à demander aux volontaires déjà en télétravail d’offrir leurs services, connaissances et compétences afin de soutenir les salariés toujours en poste.

Comment va faire la société pour offrir un nouvel environnement de travail a des salariés volontaires mais non qualifiés pour répondre à des appels ou des mails de clients, que se soit des demandes techniques et commerciales ? Combien de temps vont tenir ces collaborateurs qui donnent encore beaucoup plus de leur personne et de leur énergie pour aider à fair elle travail nécessaire de ceux qui sont malades, absents, en congés, voire déconnectés ?

Ce billet, ne nous offrira par la réponse sur un plateau, mais il va va permettre de repenser les compétences de chacun et de réorganiser les façons agiles de société pour palier un nouvelle évènement qui risque de revenir tous les 4 ans : une épidémie.

Selon Gartner ; « Préparer les employés aux demandes de télétravail en définissant des attentes précises et en permettant des interactions de soutien. tester votre infrastructure technologique sous contrainte pour déterminer sa capacité à prendre en charge le télétravail » Nous emmène
sur le chemin de la façon à repenser aux événements inattendus.

Pas d’infographie, pas de chiffre, juste une réalité de charge mentale pour ces salariés volontaires et très engagés qui encaissent ou vont encaisser une double corvée de travail.
Merci à tous,
Shazam By Alex

Illustration Philippe-Élie Kassabi

Liens vers les références citées lors de cet épisode

Comment lutter contre la surcharge au travail? https://www.lexpress.fr/emploi/gestion-carriere/comment-lutter-contre-la-surcharge-au-travail_1233703.html
Dans l’enfer des parents télétravailleurs en confinement https://start.lesechos.fr/travailler-mieux/flexibilite-au-travail/dans-lenfer-des-parents-teletravailleurs-en-confinement-1189064
Télétravail en confinement, attention aux pratiques addictives! https://www.challenges.fr/entreprise/vie-de-bureau/teletravail-en-confinement-attention-aux-pratiques-addictives_704601

Les réactions suite au Tweet d’avant épisode https://twitter.com/PPC/status/1250303359522721798
Proposé par
PPC

Digital Evangelist, explorateur numérique né à l’ère du web 2.0, des blogs et YouTube, je suis spécialiste du live, anchorman de conférences, interviewer et podcasteur.

Entouré de cette merveilleuse Rédac'room, j'ai la joie d'animer en direct à 7h35 du mat sur Twitter #BonjourPPC, le podcast du Digital pour tous disponible ici sur Apple, Google, Spotify et Deezer.

Laisser un commentaire

A lire dans cette thématique

La Playlist du DJ

C’est à lire

%d blogueurs aiment cette page :