Le BPM, kesako ?

Ah, un joli acronyme pour Le Digital Pour Tous, le BPM ! Hermétique à souhait, en anglais of course, peu connu des non-initiés, bref, qui méritait qu’on s’y attarde un peu.

Il est d’autant plus intéressant qu’il couvre 2 interprétations différentes autour du même sujet : le Business Process Modeling, et le Business Process Management. Le premier, le Modeling, sert à modéliser vos processus d’entreprise, les formaliser, dans un but de documentation et souvent de préparation à la digitalisation et l’automatisation de certaines tâches. Le deuxième, le Management, englobe le premier, mais va quelques crans plus loin dans la recherche d’optimisations et d’améliorations, y compris continues.

Le(s) BPM a/ont son/leur propre langage normalisé, le BPMN (Business Process Model and Notation), qui permet de modéliser en représentation graphique de la même façon les différentes étapes d’un processus (déclencheur, décision, production de document, fin de processus…).

Si les grandes entreprises et de façon plus générale l’industrie sont en majorité bien outillées et organisées sur ce sujet, la formalisation des processus est le plus souvent oubliée ou négligée par les entreprises de services ou de plus petite taille. Les start-ups « agiles » y voient un outil obsolète et désuet qui ne s’adapte pas à leur ré-invention permanente. Les entreprises de services peuvent en avoir sur des processus face client mais pas sur la gestion interne de leurs ressources, sujet pourtant clé dans la fourniture des services.

Pourquoi est-ce important de parler de BPM en ces temps de confinement ? Parce que le plus grand frein à la mise en place de télétravail n’est pas tant les outils disponibles – ils existent, il suffit de les « brancher », mais bien dans un premier lieu la formalisation des pratiques existantes pour les faire vivre en dehors du présentiel, et surtout pour identifier les éléments à faire évoluer dans le contexte actuel – où mettre des outils, justement.

Le télétravail rend également nécessaire la transmission d’informations par des modalités autres que la tradition orale encore si présente dans certaines entreprises, par culture pour la grande majorité, par manque de temps – priorité au business – pour d’autres. Le confinement peut aussi être l’occasion de poser les fondamentaux de documentation (le BPM Modeling) pour éventuellement se préparer à l’optimisation (le BPM Management) dans un second temps.

Les BPM, outils de gestion de la crise et de préparation à l’avenir ? Sans aucun doute. On en parle dans cet épisode du Digital Pour Tous.

Liens vers les références citées lors de cet épisode

Business Process Model and Notation selon Wikipedia https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Business_process_model_and_notation
Modélisation de processus selon Wikipedia https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Modélisation_de_processus
RPA, BPM, IA : Comment accélérer l’automatisation intelligente https://www.k2france.com/rpa-bpm-ia-comment-accelerer-lautomatisation-intelligente/

Les réactions suite au Tweet d’avant épisode https://twitter.com/PPC/status/1249959968754761728

Laura Bokobza

@lbokobza

Executive VP / DG / DGA – Transfo Digitale, Excellence commerciale, Business Development, Marketing & Comms, Open Innovation.

Curieuse invétérée. Ancienne CDO/CMO passée du côté obscur de la force, à présent free-lance.

Comité édito #deLaRoom #BonjourPPC

lbkconsulting.fr

linkedin.com/in/laurabokobza

Podcast : Revues et Corrigées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s