Rechercher

Le recrutement continue pendant le confinement

Depuis mi-mars, nous, françaises et français, vivons confiné.e.s. Il y a aujourd’hui 3 milliards de personnes confinées dans le monde. Certaines personnes sont en chômage partiel, d’autres en télétravail, d’autres sont en 1èreligne : personnel soignant, caissières, éboueurs, facteurs etc. L’économie est impactée mais le business continue pendant les travaux. Comme le dit Amir Aouinti sur Twitter : « La vie continue, les entreprises déroulent leur plan de continuité de service. C’est aussi une opportunité pour plusieurs d’accélérer leur transformation digitale. C’est le moment ou jamais de recruter. » 

Qui l’eut cru ? Les recrutements en cours n’ont pas tous été arrêtés. Certains services RH ont bien sûr été mobilisés en début de crise pour faire face aux urgences de la mise en place du full remote. Mais les recrutements vont bel et bien continuer pendant le confinement. 

Laurent Garnier, pas le célèbre DJ, du cabinet Solantis, spécialiste du recrutement, confirme : 

« Quelques secteurs continuent ou accélèrent les recrutements, notamment le e-commerce, d’autres les arrêtent. Tous avec un fonctionnement et une approche candidat adapté au confinement. »

Les recruteurs procèdent donc aux entretiens par Skype, Zoom, et peut-être aussi simplement par téléphone. Il y a eneffet sans doute des candidats qui se sont retrouvés confinés dans un logement sans accès à internet fixe ou mobile, comme dans les zones blanches. Une fois les entretiens réussis, l’embauche est-elle repoussée à la fin du confinement ? Ou une prise de poste est-elle vraiment possible en plein confinement ? A distance, en télétravail ? 

Oui, nous dit, Jeremy Wyler, Responsable SEO de Solocal : « J’ai embauché et fait démarrer un junior la première semaine de confinement, sa 1ère expérience pro, il s’en souviendra longtemps ! Pas impossible que je réitère l’expérience la semaine prochaine… »

Pour confirmer cette tendance positive : 

Le Directeur Général du Pôle Emploi, Jean Bassères a annoncé le 9 avril : « Aujourd’hui, il y a près de 12 000 offres en ligne dans les secteurs en tension. Ces secteurs sont : la santé, l’aide à domicile, l’agriculture, l’agroalimentaire et grande distribution, les transports, l’énergie, la logistique, les télécommunications. » Toutes les offres sont disponibles sur une plateforme dédiée : mobilisation.emploi.gouv.fr

Toutefois d’après une étude publiée ce jeudi 9 avril par Glassdoor, 1 Français sur 3 redoute une baisse de salaire et une perte d’emploi, en raison de la crise sanitaire que traverse la France. Mais il faut savoir raison garder. Concernant l’après confinement et la reprise, le directeur général du Pôle Emploi recommande une attitude plus sereine, autant que faire se peut : « Il faut observer ce qui va se passer, ne pas avoir de scénario préétabli et être très réactif. »

La réactivité, c’est la clé de tout dans un recrutement, que l’on soit candidat.e ou recruteur. On encourage donc vivement les candidat.e.s à continuer de postuler, contacter les managers recruteurs, avec courtoisie, empathie, créativité. Ne vous découragez pas dans vos relances, ou focalisez votre énergie sur une annonce et un contact plus prometteurs. 

Vous êtes déjà en poste dans une entreprise ? Pensez à la mobilité interne. Les recrutements en interne continuent eux aussi, plus que jamais. Il est peut-être temps de profiter du confinement pour faire le point sur votre poste actuel et saisir une opportunité que vous n’aviez pas encore envisagée. N’écoutez pas les oiseaux de mauvaise augure qui vous disent qu’on ne peut pas postuler en interne, sans avoir fait 3 ans sur son poste actuel. C’est faux. L’audace paie. Au moins vous serez fixé.e !

Ami.e.s freelance, travailleurs indépendants, certaines de vos missions ont peut-être été reportées ? Mais d’autres vont émerger. De nombreuses entreprises ont besoin de votre expertise, notamment dans la production de contenus, la communication de crise, l’IT, les réseaux etc.

A vos CV et profil LinkedIn. Prenez soin de vous, « le travail, c’est la santé, ne rien faire c’est la conserver. » Profitez biende ce long week-end de 3 jours, si vous y avez droit

Sources

https://www.lefigaro.fr/societes/coronavirus-plus-d-un-francais-sur-trois-craint-de-perdre-son-emploi-20200409.
https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-aujourd-hui-il-y-a-pres-de-12000offres-en-ligne-dans-les-secteurs-en-tension-annonce-pole-emploi_3906807.html

https://www.leberry.fr/bourges-18000/actualites/la-crise-du-coronavirus-cree-des-besoins-en-recrutement-et-dope-l-activite-de-certaines-entreprises-du-cher_13775936/#refresh

Les reactions suite au tweet d’avant émission https://twitter.com/ppc/status/1248128139320049664

Illustration Philippe-Élie Kassabi

Proposé par
PPC

Digital Evangelist, explorateur numérique né à l’ère du web 2.0, des blogs et YouTube, je suis spécialiste du live, anchorman de conférences, interviewer et podcasteur.

Entouré de cette merveilleuse Rédac'room, j'ai la joie d'animer en direct à 7h35 du mat sur Twitter #BonjourPPC, le podcast du Digital pour tous disponible ici sur Apple, Google, Spotify et Deezer.

Laisser un commentaire

2 commentaires
  • A reblogué ceci sur Louisa Amara – L.A. Confidentialet a ajouté:
    J’ai eu le plaisir d’écrire ce billet pour l’introduction du podcast de PPC, Bonjour PPC, Le digital pour tous. On parle recrutement pendant le confinement. Bcp de bonnes nouvelles !

  • Effectivement, d’autres secteurs passent au chômage actuellement. D’ailleurs, je pense que c’est pour cette raison que le nombre de candidats est entrain de booster en ce moment. Cependant, cela ne facilite pas tellement la tâche des recruteurs. Personnellement, il est nécessaire de revoir immédiatement les techniques de recrutement afin d’assurer l’efficacité dans ce domaine. Merci à vous pour cet excellent article.

A lire dans cette thématique

La Playlist du DJ

C’est à lire

%d blogueurs aiment cette page :