Rechercher

Les pods : bonne ou mauvaise pratique sur les réseaux sociaux ?

Pods bonne ou mauvaise pratique- LeDigitalPourTous- par disCéline- Photo de Tom Barrett sur Unsplash

Peut-être n’en avez-vous jamais entendu parler, pourtant ils sont bien présents, agissent en secret, ce sont les pods.

Technique de growthHacking pour une croissance rapide que faut-il en penser ?

Qu’est ce que les pods ?

Les pods sont des communautés discrètes, voire secrètes. Un groupe de soutien pour se faire connaitre sur les réseaux sociaux.

Des communautés qui se retrouvent autour d’un intérêt commun sur des messageries telles que Whatsapp ou Télégram.

L’objectif des pods ?

Clairement, il est de gonfler la visibilité et l’engagement des publications.

Une fabrique de reach pour tromper l’algorithme et pour que vos publications soient plus visibles dans le feed. Les pods se sont particulièrement développés suite au changement d’algorithme sur Instagram. Il fallait trouver un moyen de le déjouer, alors les pods sont arrivés. Ils se sont répandus sur les autres réseaux sociaux.

Pourquoi sur des messageries et pourquoi pas un simple message privé sur Instagram ou Lnkedin par exemple ? La raison : la limite des membres. Sur Instagram les discussions sont limitées à 15 personnes. Comme le précise Jean-Denis Garo dans son article du 6 janvier.

Dans la pratique ?

Une bourse d’échange. Vous partagez le lien de votre publication dans le groupe prévu à cet effet, les personnes doivent la liker et la commenter. Vous devez faire de même en retour et respecter les règles du jeu pour ne pas être exclus du pods. Vu d’en haut, ça parait finalement simple et bienveillant, mais attention où vous mettez les pieds. En fonction de l’ampleur et de la spécialité du groupe, ça peut devenir très vite chronophage. Il faut se demander alors, si cela en vaut vraiment la peine, quelle en est la rentabilité.

Quels sont les risques ?

Tout d’abord, les commentaires sont souvent de piètre qualité. Parfois certains pods vous obligent à mettre un nombre minimum de mots pour paraître authentique. D’autre part vous serez peut-être obligé de commenter et liker des contenus avec lesquels vous ne partagez pas les idées, que vous ne trouvez pas qualitatifs ou encore trop loin de votre secteur d’activité.

« Très bon pour l’ego mais très peu pour les ventes« . Comme cet engagement est construit de toute pièce, finalement vous serez peut être loin de votre cible initiale. Vous aurez de l’engagement sur les publications que vous aurez partagées dans le pods et finalement beaucoup moins sur celles publiés en organique. Votre communauté peut vite apercevoir la supercherie. Comme le précise l’article d’ Agorapulse :

Il est peu probable qu’un membre de ces pods devienne un client potentiel de notre entreprise.

Devriez-vous rejoindre un pod Instagram ?
Paul Soussin

Et pour finir mais pas des moindres, vous pouvez tout simplement vous retrouvez shadowbane. En effet ce genre de pratiques ne sont pas sans risques. Les algorithmes détectent les liens entrants. Ils captent quand les likes et commentaires viennent du défilement du flux de publications ou d’un lien entrant. Résultat sans que vous vous en rendiez compte, vos publications sont moins vues et votre compte également.

Alors finalement bonne ou mauvaise pratique ?

Les avis sont partagés ! Outre le risque de shadowbane voir du bannissement de votre compte d’Instagram, pour ne parler que de lui, il est important de se demander si c’est une si bonne idée, car pourquoi cette pratique serait-elle alors cachée ? Personne ou presque avoue faire partie d’un pods, c’est peut être parce que ce n’est pas si vertueux . Je « pods » ça là !

Le plus simple est tout simplement de consacrer du temps à développer votre communauté, en apportant du contenu intéressant, qui répond aux attentes des personnes que vous ciblez. D’engager la discussion, bref de créer du lien !

image couverture podcast le digital pour tous

🎙Le Digital pour tous est disponible en replay sur Apple Podcasts, Google Podcasts, Spotify, Deezer, Radio Public, TuneIn, PodPlayer, Overcast, Breaker, Castbox et Pocket Casts

Pour aller plus loin :

Devriez-vous rejoindre un pod Instagram ? https://www.agorapulse.com/fr/social-media-lab/pods-instagram
Etat de l’influence Marketing sur Instagram en France en 2019 https://drive.google.com/file/d/12s7lREbMGrV8A85w6ipjrgRX1qW3vG-q/view
La mort annoncée des Pods d’engagement sur les réseaux sociaux ? https://www.e-marketing.fr/Thematique/social-media-1096/Breves/mort-annoncee-Pods-engagement-reseaux-sociaux-345640 
Article de Déborah Bete : Tu fais partie d’un POD sur Instagram ou Linkedin … Mais quelle mauvaise idée !

Photo Tom Barrett

Céline Beckrich

@CelineBeckrich

Je couvre et sublime vos événements grâce aux réseaux sociaux 🔎Activatrice de réseaux Sociaux ▪️ Consultante #digitale ▪️ #SocialMediaManager ▪️ #CommunityManager ▪️ Formatrice ▪️ Coaching #reseauxsociaux 📱 💻 📸📽

Comité édito #deLaRoom #BonjourPPC

Linkedin.com/in/celinebeckrich

Proposé par
disceline

Je couvre et sublime vos événements grâce aux réseaux sociaux 🔎Activatrice de réseaux Sociaux ▪️ Consultante #digitale ▪️ #SocialMediaManager ▪️ #CommunityManager ▪️ Formatrice ▪️ Coaching #reseauxsociaux 📱 💻 📸📽

Comité édito #deLaRoom #BonjourPPC

Linkedin.com/in/celinebeckrich

Laisser un commentaire

A lire dans cette thématique

La sérendipité

#BestOf La Sérendipité

Pour mon 1er BestOf de l’été, j’ai choisi de vous proposer d’écouter ou de ré-écouter un épisode déjà ancien consacré à la sérendipité, le...

L’intelligence collective

Si je prends la définition de Wikipedia, elle dit que « l’intelligence collective désigne la capacité d’une communauté à faire...

La Playlist du DJ

C’est à lire

%d blogueurs aiment cette page :