Rechercher

[TUTO] Les procédures en ligne, je gère 😉

Quand on a imaginé ces tutos avec @PPC, on a tout de suite pensé à des personnes que l’on connaît, qui savent très bien utiliser certaines fonctions sur mobile et ordi, des actions qu’elles ont totalement intégré à leur quotidien, mais vont lutter à exécuter d’autres tâches. En plus, elles ne vont pas forcément savoir où trouver une aide efficace (simple à comprendre, non obsolète, si possible en français…) et renoncer de fait à des services diablement pratiques. C’est ton cas également ? Si oui, dis-moi ce que tu aimerais le plus que l’on aborde. Tes demandes et suggestions sont les bienvenues en commentaires. Ou en MP twitter en toute discrétion…

Comme tu l’auras compris si tu as déjà lu les premiers articles, l’objectif premier de ces « tutos » est d’expliquer les choses simplement. On fait dans le pratico-pratique, sans complexe à revenir sur des basiques ; et dans la bonne humeur, ça ne gâche rien 😊 Enfin on essaye… Avec le sujet du jour, ça risque de ne pas être foufou non plus hein ; alors je vais tenter de compenser en étant la plus claire possible !

CONTEXTE / ÉCHAUFFEMENTS

Jusqu’à présent, les formalités en ligne, c’était une facilité. Ceux qui voulaient faire ainsi plutôt que d’aller en préfecture et mairie avaient cette option.Très bien. Là où les choses se compliquent, c’est qu’il va y avoir dès 2020 des services qui ne vont plus exister du tout de manière physique : le seul moyen d’y accéder sera online. Et on peut s’attendre à ce que ce soit, à court terme, le cas de beaucoup de formalités importantes. Et si tu ne sais pas le faire, eh ben tant pis pour ta pomme ☹

C’est un peu injuste de le dire ainsi, car nombre de mairies, médiathèques, associations… en France aident les personnes ayant des difficultés numériques (voir en fin d’article, ndlr), sans même parler de toute la documentation dispo en ligne. Mais entre ceux qui ne connaissent pas l’existence de ces services, ceux qui n’ont pas envie d’y aller/de chercher, ceux qui savent qu’ils ont quelqu’un qui pourra le faire et autres cas de figure, ça fait un paquet de monde qui ne saurait pas s’en sortir seul face à une procédure en ligne. Et ça, c’est anti #ledigitalpourtous !  C’est pourquoi on a résumé ci-dessous les principaux services administratifs numériques existants et comment les utiliser.

Avant même de commencer, muni-toi de toutes les références qui te seront assurément demandées selon la thématique du site qui t’enquiquine (numéro fiscal, de sécurité sociale, infos mutuelle, RIB…).

Sache aussi, si tu n’es pas coutumier de la pratique, que la plupart vont te demander d’indiquer une adresse e-mail ; et ton compte ne sera validé que quand tu auras cliqué sur un lien contenu dans le mail automatique qu’ils vont t’envoyer. Il faut donc que tu aies les identifiants de ta boite mail (ou en tout cas qu’elle te soit accessible) pour que cela marche. A part si tu utilises déjà FranceConnect… tu connais ?

AVANT PROPOS/ FRANCECONNECT

FranceConnect est un système d’identification et d’authentification qui offre aux internautes un « accès universel » à une vingtaine de sites regroupant toutes les principales administrations locales et nationales en ligne (département, CAF, impôts…) . Un peu comme quand tu te connectes à un site par ton compte Facebook ou google ; là tu le fais avec FranceConnect. Ainsi, tu n’as plus besoin de connaitre tous les identifiants et mots de passe de tous ces sites[1]. Et c’est toi qui choisit ceux que tu souhaites fédérer ou pas. Pour l’utiliser sur ces services administratifs, il te faut cliquer sur la case FranceConnect.

Ensuite, tu arrives sur une page d’identification (voir ci-contre) et tu choisir le site (et donc les identifiants correspondants) que tu souhaites utiliser pour t’identifier.

FranceConnect peut donc être un bon moyen de te simplifier la vie coté connexion sur ces sites. D’ailleurs plus de 14 millions de personnes ont créé un identifiant FranceConnect début 2020.

Bientôt, si tu as un passeport biométrique et que tu le souhaites, tu pourras utiliser Alicem, une application mobile permettant de prouver son identité en ligne de manière sécurisée pour accéder ensuite aux services administratifs via FranceConnect. Lancée en test depuis juin 2019, elle devait être proposée au grand public fin 2019 mais finalement, fait durer un peu son expérimentation. Elle fait grand bruit car elle est basée sur la reconnaissance faciale avec consentement obligatoire et a des caractéristiques qui ne sont pas du gout de tous (conservation longue des données, accès android seulement, etc.) mais ce sera à toi de prendre ta décision en conscience d’ici quelques mois !

En attendant, je te propose de faire un tour d’horizon des principaux sites administratifs existants et de voir comment y faire les principales actions et demandes.

LES FORMALITES ADMINISTRATIVES

Une image contenant capture d’écran

Description générée automatiquement

Il y a un grand nombre de procédures administratives que tu peux réaliser directement en ligne et sans bouger de chez toi : réaliser un changement d’adresse, t’inscrire sur les listes électorales, demander un acte de naissance… Quasiment tout ce qui touche au service public et à la citoyenneté, la famille, le logement, le travail, l’auto (etc.) s’y trouve.

Plus de 700 services en ligne, mais aussi des simulateurs et courriers types sont disponibles gratuitement dans services en ligne et formulaires. Une fenêtre à droite permet de filtrer ta recherche et ensuite, tu n’as plus qu’à cliquer sur ta demande à gauche (voir ci-dessous).

Dans tous les cas, tu vas arriver sur une nouvelle page où on va te demander plein d’infos pour répondre à ta demande. Et que ce soit au début ou au milieu du formulaire, va arriver le moment où tu devras te connecter au site du service public.

Donc là, plusieurs options :

– tu as un compte et/ou un identifiant FranceConnect : tu t’identifies et tu accèdes directement aux écrans ci-dessus.

– tu es certain de n’avoir jamais créé de compte et tu n’as pas non plus de compte FranceConnect : tu cliques sur créer un compte et tu suis la procédure dans l’ordre en remplissant tous les champs. Je viens de le refaire (jusqu’à l’avant dernière étape, ne pouvant me recréer !) et rien ne bloque si tu as sous le coude les infos qu’on te demande.

– tu crois bien avoir créé un compte mais si c’est le cas, ça date : le plus simple est de faire une demande de changement de mot de passe. Si tu doutes aussi sur le mail utilisé, regarde dans tes boites mail si tu avais conservé des mails de ne-pas-repondre@notification.service-public.fr. C’est sous cette adresse (très engageante) qu’ils envoient tous les mails automatiques, du changement de mot de passe aux envois de document. Une fois récupéré des identifiants fonctionnels, tu peux accéder pleinement à tous ces services.

SANTÉ ET SÉCURITÉ SOCIALE

Selon ton activité professionnelle, tu n’es pas rattaché au même organisme de sécurité sociale en matière d’assurance maladie. CPAM pour les salariés et indépendants[2], organisme variable pour les fonctionnaires selon qu’ils sont d’état, territoriaux ou hospitaliers, mais aussi les métiers agricoles, militaires… les possibilités sont multiples. Mais on va résumer le cas principal, le rattachement à la CPAM.

Il y a eu pas mal d’améliorations dans le domaine ces dernières années. Depuis 2007 et la création du service Ameli, beaucoup de choses ont été simplifiées. Désormais, tous les salariés et les indépendants[3] peuvent grâce à leur compte personnel, consulter depuis le site ou l’application mobile (android et apple) toutes les informations relatives à tes paiements et démarches : derniers remboursements (relevés et mensuels et annuels), modification de coordonnées personnelles, restitution du relevé fiscal et l’accès à toutes les principales déclarations, que tu changes de nom ou aies pedu ta carte vitale.

J’imagine que tu as déjà créé ton compte améli mais si ce n’est pas le cas, sache que la procédure est assez claire. Et au besoin, tu as un petit chatbot, améliBot, disponible en bas à droite des pages à qui tu peux poser tes questions les plus simples. Pour des questions plus pointues, tu peux aller sur cette page afin de trouver un interlocuteur qualifié qui pourra t’aider dans un point d’accueil et/ou par téléphone, selon où tu habites.

ADMINISTRATIONS SPECIFIQUES

Le site demarches-simplifiees.fr est un service en ligne qui permet à tous les organismes exerçant des missions de service public de créer des démarches en ligne et de gérer les demandes des usagers sur la plateforme. Si tu as reçu une demande de t’y connecter par une administration et que tu y vas à reculons, voilà un tutoriel très clair pour savoir t’en servir sans problèmes.

PORTER PLAINTE

Je te souhaite de ne pas avoir besoin de ce paragraphe, mais sache que si tu te retrouves victime (d’un vol, d’une agression physique ou verbale…), tu peux réaliser une pré-plainte en ligne. Ainsi, quand tu arrives à la gendarmerie ou au commissariat, tu n’as plus qu’à l’à faire signer pour qu’elle se transforme en plainte, ce qui peut potentiellement permettre un bon gain de temps et d’explications.

COMPTE FORMATION

Si tu n’as pas encore mis le nez dans ton compte formation, voilà un résumé sur des principales étapes du parcours utilisateur (en résumé les pages principales et quoi y faire) ainsi que les liens vers l’appli Android et iPhone.

Et si tu as besoin d’aide, Perspective formation propose sur sa chaine YouTube des mini vidéos de 2mn récentes (fin 2019) qui t’explique comment créer ton compte, consulter tes droits, rechercher puis valider une demande de formation.

TRAVAIL & RETRAITE

Là, je rentre dans un chapitre qui pourrait s’avérer très long si je devais balayer tous les cas de figure potentiel pour espérer tomber sur le tien.  Mais si tu es salarié tu trouveras beaucoup de documentation ici par thématique (emploi, droit du travail, santé au travail…) dont les principaux formulaires nécessaires et comment les utiliser. Pour les micro entrepreneurs, voilà la FAQ de l’URSSAF qui, au-delà de répondre aux principales questions, explique comment trouver certains menus et fonctions.

En ce qui concerne la retraite, mieux vaut s’y prendre le plus tôt possible et ne pas laisser une phobie numérique et/ou administrative te compliquer grandement le futur. C’est le site L’assurance retraite qui est la plateforme principale. Il y a aussi le site Info retraite proposé par l’Union Retraite, le groupement d’intérêt public (GIP) qui réunit les organismes de retraite obligatoire, de base et complémentaire. Si tu es un peu perdu dans les menus, je te conseille de cliquer à droite sur le rond « les services infos retraite » où tu pourras retrouver tous les services classés par thématique. Voilà l’une des pages avec les services les plus consultés.

Si tu à moins de 45 ans, tu peux aller sur mademandederetraiteenligne.fr  Depuis 2017, cet outil permet à tout futur retraité, quel que soit son régime de base, de connaitre les vérifications et démarches à accomplir, année par année, pour liquider ses droits retraite. Une fois sur le site, l’outil te demande d’indiquer tes coordonnées, ta date de naissance, ton numéro de Sécurité Sociale,  la date (désirée ou prévue) de ton départ en retraite et il génère une feuille de route personnalisée à télécharger.  Si besoin pour compléter, tu peux aussi te connecter sur le site AGIRC Arco pour avoir pas mal d’infos, voir tes trimestres et les infos qui leur manquent pour anticiper les documents à fournir en temps voulu. Si besoin voilà leur FAQ.

Si tu as plus de 45 ans, tu peux demander un relevé de carrière. C’est un entretien individuel pendant lequel vous faites un point de parcours sur tes cotisations, tes droits, la simulation de ta future retraite en fonction des trimestres et de tes salaires actuels et passés. Ensuite, tu auras des accès personnels qui te permettront de te connecter à la plateforme correspondant à ta caisse de retraite et assimilés.

SPECIAL IMPOTS

Je sais qu’il reste encore du temps avant de penser déclaration, mais je profite de la thématique administration en ligne pour t’en parler maintenant ; à toi de venir relire ce chapitre plus tard si besoin 😉

Même si le prélèvement à la source est effectif, cela ne nous dispense pas de faire notre déclaration. Et depuis l’année dernière, la déclaration en ligne est obligatoire pour tous les usagers dont l’habitation principale est équipée d’un accès internet. Donc pas trop le choix de s’y coller…

Mais parfois, on s’en fait une montagne, alors qu’en fait, si on y va sans stress, étapes par étapes, tout se passe nickel. Dans les cas simples, il n’y a même aucune information à changer, juste à valider ! Et de surcroit, la possibilité de revenir sur sa déclaration jusqu’à la date butoir, donc c’est assez souple.

Donc concrètement, comment faire :

  • va sur http://www.impots.gouv.fr ;
  • clique sur « Votre espace particulier », la case bleue en haut ;
  • dans la nouvelle page, tape ton numéro fiscal et ton mot de passe ;
  • puis clique sur « Accéder à la déclaration en ligne ».

Après, tu vas dérouler toutes les rubriques dans l’ordre de ta déclaration papier. À chaque page, tu as une case grise « notice » qui t’amène sur les explications correspondant à la rubrique en question. Et si besoin, dans ton espace particulier, à gauche du picto de ton profil, tu as une messagerie intégrée pour poser des questions à un vrai humain !

Précision importante : je t’ai indiqué le process depuis un PC, mais depuis 2012, impots.gouv à son application mobile . Et comme le site, elle n’a cessé de s’améliorer et se rendre plus accessible. Tu peux aussi y déclarer tes impôts, changer tes mensualités et consulter tes documents fiscaux des 3 dernières années. Pratique.

Après, selon ta situation, tes revenus ou ton patrimoine, ça peut se compliquer un peu. Par exemple, on va peut-être te demander des formulaires complémentaires. Certains sont très demandés et faciles à retrouver ; pour d’autres, bon courage. Pour t’éviter tout souci à ce sujet, voilà un article/mode d’emploi qui détaille les formulaires dont tu as besoin, t’indique les cerfa correspondants pour chacun, comment les trouver et même un mode d’emploi pour toute la procédure. 

Et si malgré tout ça tu ne le sens pas ou n’y arrives pas, il reste des options.

Peut-être que tu as besoin d’avoir quelqu’un pour le faire avec toi la première fois pour bien le mémoriser ? Si tu n’as pas envie de demander à quelqu’un de ton entourage, tu peux aussi demander à la Poste : pour 29€, une agent de la poste formé à ça vient le faire avec toi, que tu aies ou non du matériel informatique. Tu trouveras toutes les infos là.

AUTRES AIDES DIGITALES

Tu peux demander au niveau de ta ville, de sa médiathèque et autres structures locales (associations de services, SEL…). Tu peux aussi te renseigner auprès d’une Maisons de Service au Public. Tu connais ?

C’est une structure dans lequel les habitants peuvent être accompagnés dans leurs démarches administratives : emploi, retraite, famille, social, santé, logement, énergie, etc. Toutes ne vont pas offrir les mêmes services (adaptation selon les besoins locaux), mais ils sont en mesure de t’aider à te dépatouiller de ces démarches en ligne. Tu trouveras ici la carte de France des maisons de service au public pour trouver la plus proche de chez toi. Comme ça, t’es en binôme sur ce coup-là, tu prends des notes, et la prochaine fois, c’est tranquille tout seul.

Si tu as plutôt envie de cours particuliers, tu as également l’option SAP, services à la personne, comprenant prestation informatique et assistance administrative à domicile. Et elle ouvre droit à la réduction ou au crédit d’impôt de 50% des dépenses[4].

Et si le motif des déclarations qui te prennent le plus la tête est d’ordre professionnel, je t’invite à te rapprocher de ta CCI. Je sais que toutes les CCI de France ne sa valent pas mais beaucoup proposent des formations courtes et abordables pour t’aider dans les étapes digitales de ta vie professionnelle.

Je ne pense pas qu’après la lecture de tout un article sur le sujet, ton intention soit encore de sous-traiter ses opérations, mais au cas où tu l’envisagerais, méfie-toi de certains petits malins qui peuvent te faire payer assez cher des document gratuits… comme l’explique bien cet article ; attention à l’arnaque :\

Voilà, je crois qu’on a fait le tour. Il ne me reste plus qu’à te souhaiter bon courage – t’inquiète, ça va le faire ! Et en cas de souci et que l’on peut t’aider, dis-le-nous !

Ps : et à tous ceux qui réfléchissent et font les formulaires qui nous occupent aujourd’hui, qu’ils agissent dans le domaine public ou privé, nous ne saurions que trop leur recommander de respecter cette short list de recommandations pour le bien-vivre de tous. Et pensez aux moins geeks qui s’arrachent les cheveux !! Par avance merci [5]

Alice Desjardins

@Alice_DD

Consultante #Mkg chez #Mouah / Dircom associée / Chargée de cours • #Podcasts addict ツ Je tweete #Marque #SIC #Médias #SNS #Data #UX #RA &des geekeries #Celsa

Comité édito #deLaRoom #BonjourPPC

Linkedin.com/in/adesjardins

Crédit photos @ Ryan McGuire et 8212733 de Pixabay et captures d’écran de service-public.fr, impôts.gouv.fr et logos services à la personne et maison des services au public


[1] Même si maintenant tu as une super stratégie mot de passe, pas vrai ?! Si ce n’est pas le cas et/ou tu ne comprends pas la référence, je t’invite à consulter le tuto que j’ai fait il y a quinze jours et proposait un tour du vaste sujet des mots de passe.

[2] Avant le 1er janvier 2018, la protection sociale des artisans et commerçants et la protection sociale des professionnels libéraux étaient gérées par le RSI (régime social des indépendants). Depuis cette date, la sécurité sociale des indépendants est confiée au régime général.

[3] Les personnes qui sont indépendants depuis 2019 sont déjà gérées directement par la CPAM. Pour ceux installés avant 2019, le transfert à l’Assurance Maladie s’effectuera entre le 20 janvier et le 17 février de cette année. Ils seront informés personnellement de ce rattachement.

[4] Si besoin, voilà le lien qui t’explique comment déclarer ça aux impôts, voir les plafonds, bénéficier des 50%, etc. https://www.economie.gouv.fr/particuliers/credit-impot-services-personne

[5]C’est la direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’État (DINSIC) qui a déterminé ses règles. En savoir plus sur la démarche : https://numerique.gouv.fr/actualites/la-dinsic-publie-les-10-principes-dune-demarche-en-ligne-exemplaire/

Proposé par
Alice Desjardins

Consultante marketing / Dir. MarCom associée / Chargée de cours

Depuis 2013, je suis chez MOUAH et propose du conseil marketing aux entreprises et du « coaching digital » à leurs équipes dirigeantes. En parallèle, je participe à la belle aventure de l’ESS boost your trip, donne des cours de communication à AMOS et suis membre de plusieurs associations, ainsi que de cette jolie room.

Au plaisir d'échanger ツ

Laisser un commentaire

1 commentaire

A lire dans cette thématique

Le Take Over par les influenceurs

Tu as remarqué ces influenceurs qui prennent le contrôle de comptes Instagram, Snap ou TikTok de certaines marques ? Ça s’appelle du Take...

La Playlist du DJ

C’est à lire

La newsletter

%d blogueurs aiment cette page :